3
Oct
2015
0

L’humilité d’écouter les réponses à nos questions

Vous est-il déjà arrivé demander l’opinion de quelqu’un sur quelque chose et de rejeter complètement la réponse? «Ah, mais c’est pas ça que je voulais dire, tu n’as pas compris.» «Ouin, mais…» Ça sonne familier? Je me suis prise au jeu à plusieurs reprises dans mon processus d’écriture. Je demandais l’opinion des autres et je n’avais pas la réponse que j’attendais. Donc, je me faisais croire que la personne n’avait pas bien compris.

C’est avec le temps et le recul que j’ai finalement accepté que si une personne avait cette opinion, d’autres l’auraient. Je ne pense pas que toutes les idées reçues doivent être appliquées à la lettre, car on a parfois une vision différente du projet. Mais ça ne veut pas dire que l’opinion n’est pas valable, ou que la personne n’a pas compris. Il est donc primordial d’écouter avec un esprit ouvert et de ne choisir d’appliquer le conseil ou non que plus tard, après avoir décanté. Parce qu’à la minute ou on décide que l’opinion reçue n’est pas valable, on est plus occupé à choisir comment on va réfuter la pensée de l’autre qu’à écouter ce que la personne veut dire.

Grâce à cette technique, mon livre est passé d’un simple questionnaire à un questionnaire avec des exercices plus pratiques pour dynamiser le rythme. Il est passé d’un cahier d’exercices exclusivement, à un cahier d’exercices avec des histoires de vie pour donner des exemples d’intégration des concepts à la vie courante. La couverture est devenue plus lisible, la structure fait plus de sens, le français est plus soutenu.

Donc, quelques trucs pour vous aider à être plus ouverts aux conseils que vous recevez et que vous demandez?

  1. Écoutez l’opinion dans son entièreté avant de réfuter.
  2. Posez des questions pour pousser la personne à donner des détails afin de vous assurer d’avoir bien compris le contexte de sa pensée.
  3. Partagez votre vision sans réfuter celle proposée. «Moi je le vois ainsi…» plutôt que «Oui, mais la situation est plutôt comme ceci…». Tout est une question de perspective.
  4. Si vous décidez que l’opinion ne s’applique pas à cette situation, ne l’oubliez pas tout de suite. Elle pourrait s’appliquer dans un contexte différent ou elle pourrait vous être utilise si vous aviez finalement tort et l’autre personne raison.
  5. Si plusieurs personnes vous donnent la même opinion, vous devriez surement écouter. Il se peut que les autres voient quelque chose que vous n’avez pas encore vu.

Ça peut être difficile de se rappeler ces conseils à chaque fois mais si vous les appliquez de temps en temps ça va devenir de plus en plus facile. Et ils vous seront bien pratiques pour la section du livre ou je vous suggère d’aller voir vos proches pour leur demander quels sont vos qualités et défauts.

Pour pré-commander votre copie du livre et participer à la campagne de financement pour financer l’impression cliquez ici!