27
May
2016
0

L’illusion du temps libre

Je me considère très chanceuse d’être travailleuse autonome, de faire des cours qui m’intéressent, et d’avoir très peu de plages horaires fixes. Cependant, ça prend beaucoup de discipline pour faire un cours à distance dans un certain nombre de mois alors que mon attention est sans cesse attirée par un ou l’autre des problèmes qui semblent plus présents ou tangibles.

Ce qui occupe mon temps

Les cours

Tout d’abord j’ai un 6 heures de statistiques par semaine soit 3 heures le mardi matin et 3 heures le vendredi matin. J’ai mes devoirs de statistiques à faire qui équivalent à peu près à 6 heures par semaine (un peu moins) et j’ai mon cours de biologie à faire de façon autonome d’ici la fin de l’été.

Le travail

J’ai plusieurs clients et donc j’ai des projets de design à réaliser, certains desquels ont des dates de tombées spécifiques. Il y a également beaucoup de gestion à faire (courriels, appels, estimations, comptabilité, etc). Du côté opposé, il faut aussi que je travaille sur ce blogue!

Le mariage

Le mariage est dans 3 mois et demi, il reste beaucoup de préparation à faire. Nous avons beaucoup de choses à décider, de rendez-vous à prendre, de bricolage à faire, etc. C’est quelque chose qui occupe sans cesse mon esprit, mais je me laisse les plus gros morceaux pour l’été, après mes cours.

Amis

Il y a plusieurs de mes amies et des membres de ma famille qui ont leur anniversaire en mai et en juin. Le printemps amène aussi l’attrait des terrasses et des longes discussions entres amis.

Bénévolat

Je vais faire un article plus complet sur le sujet, mais il y a plusieurs expériences de bénévolat requises pour entrer au doctorat en psychologie. Je suis donc en train d’explorer les possibilités pour commencer dès cet été à faire de l’écoute sur une ligne d’aide téléphonique.

L’utilisation intensive du calendrier

Ce n’est probablement pas une surprise si je vous dit que je me sens parfois un peu dépassée par le rythme des évènements! Il est facile de se dire qu’on peut prendre une petite journée tranquille alors que les choses à faire s’accumulent!

Pour arriver à tout faire et particulièrement de m’assurer de continuer à avancer dans mon cours de biologie à distance, j’ai séparé mon calendrier en 3 (travail, études et autres) et je bloque des plages horaires pour les différentes choses à faire sur ma to-do.

Ainsi, les mardis matin j’ai mon cours de statistiques et je dédie ensuite mon après-midi à mes devoirs. Les mercredis sont consacrés au travail. Les jeudis, j’ouvre mon livre de bio, etc. Ce n’est pas coulé dans le béton, mais ça me donne une idée de ce que je devrais faire pour rester à jour dans mes cours.

Je ne vous apprend probablement rien de nouveau, mais savoir qu’on devrait le faire vs. le faire pour vrai, ce n’est pas la même chose. Je vous suggère donc de l’essayer pour une semaine ou deux lorsque vous avez beaucoup de choses qui s’empilent!

Les embûches

Malgré ma motivation et mes bonnes intentions, il est parfois difficile de s’en tenir à un horaire d’études, particulièrement lorsqu’un client appelle ou un besoin se fait sentir pour un rendez-vous sur les heures de bureau. Mes périodes d’études prennent vite le bord lorsque j’ai des obligations plus pressantes, ou lorsque ma motivation est en congé.

Pour l’instant, je ne peux pas dire que je suis super efficace dans la gestion de mon temps, mais je viens à peine de commencer. Je me donne donc le temps de prendre le rythme et de m’habituer à cet horaire très dynamique. On s’en reparle l’an prochain!